Esperluette 2013 :
MYSTERES...

Le mystère nous attire... Pourquoi ? Mystère...

Il faut croire que nous en avons besoin : quand nous ne connaissons pas précisément les causes d'un phénomène ou d'un comportement, que celui-ci soit complexe ou que nous n'ayons tout simplement pas les connaissances personnelles pour le comprendre et l'appréhender, nous avons vite fait de le qualifier de « mystérieux » : les mystères de l'Univers, les mystères de l'amour, les mystères de la nature... Quand on est petit, le monde des grands, le monde tout court, nous paraît tellement mystérieux !

Pourtant, rares sont les phénomènes, physiques ou humains, que nous ne pouvons expliquer rationnellement, par la science ou la psychologie.

Mais nous aimons sentir que « quelque chose nous échappe », mieux, que ce quelque chose peut être délicieusement dangereux et un peu effrayant. Attention, frissons !

Le mystère possède aussi une part positive : il intrigue et stimule. Quoi de plus motivant que de d'essayer de résoudre une enquête, comme un détective, une énigme réputée insoluble !

Le mystère peut être voulu, entretenu, pour séduire ou pour cacher un secret, petit ou grand, un secret de famille, un secret d'État... C'est même parfois un argument de marketing !

En littérature, le mystère est un ressort important de la plupart des récits, quelle que soit leur forme : il nous tient en haleine, nous donne envie d'aller plus loin dans la lecture, nous fait vibrer, ressentir, réfléchir, nous mène vers de fausses pistes quand l'auteur sait s'y prendre.

Le mystère permet de garder en nous une part d'inconnu, d'émerveillement possible, voire un peu de notre enfance, mélange de douce angoisse, d'amusement, d'esprit d'aventure. Au fond, le mystère permet sans doute de ne pas imaginer une fin, de garder une ouverture vers d'autres possibles... et pourquoi pas vers d'autres mystères !

Pour le moment, vous êtes au début de ce programme et son contenu reste encore pour vous un mystère... Mais il est temps de lever le voile !